Comment faire partager votre contenu sur les réseaux sociaux? - GauthierButtez.fr

Psychologie de contenu viral

Les réseaux sociaux peuvent être difficiles à comprendre. Ce que les gens partagent, aiment et commentent, semble souvent aléatoire ou sans pertinence. Cependant, de nouvelles recherches sur la “science du partage social” nous permettent de mieux comprendre les facteurs de contenu viral. Les «comment» et «pourquoi» d’un engagement ne sont plus un mystère.

En comprenant mieux les raisons psychologiques du partage social, vous pourrez créer du contenu qui inspirera et incitera vos lecteurs à partager ce contenu à travers leurs réseaux.

Facteurs psychologiques qui stimulent le partage social

Les émotions sont fortement impliquées dans les raisons pour lesquelles certains types de contenu deviennent populaires. En fait, i-SCOOP (qui est …) prétend que sept émotions principales conduisent une personne à partager un message:

  • la rage, colère ou haine,
  • le rire,
  • l’inspiration,
  • le choc,
  • la surprise,
  • la nostalgie,
  • l’originalité.

Une étude menée par The New York Times Customer Insight Group a été un peu plus loin. Leur étude s’est basée sur les principes de la neuroscience pour découvrir les cinq facteurs clés qu'ils prétendent être derrière chaque partage social:

  • Se sentir impliqué souvent. Les médias sociaux remplacent les interactions du monde réel. Pour cette raison, il est important de se sentir impliqué dans le monde en ligne. 69% des personnes qui ont partagé une information parce que l'acte de partage les aide à se sentir connecté avec d'autres personnes ou des marques.
  • S’auto-actualiser. 68% des gens ont tendance à partager des nouvelles sur les médias sociaux parce que cela aide les autres à comprendre qui ils sont. En publiant des articles spécifiques, une personne sera capable de transmettre sa position politique, ses rêves futurs et ses passe-temps, tout ce qui peut les aider à guérir ou obtenir des amitiés avec d'autres personnes. Beaucoup de gens utilisent également les médias sociaux comme un outil pour définir les individus qu'ils aimeraient être. En sélectionnant, publiant et partageant du contenu sur leur vie, les gens sont en mesure de mieux définir leurs personnalités perçues par eux-mêmes.
  • Renforcer les relations. Construire des relations est une des principales raisons de partager du contenu. D’après le sondage du New York Times, 78% des personnes choisissent de partager du contenu pour cette raison. Les médias sociaux sont un excellent outil pour rester connecté avec les amis et la famille que vous ne pouvez pas voir physiquement. Puisque vous ne pouvez pas toujours les rencontrer physiquement, la meilleure action est de partager des contenus pertinents avec eux en ligne.
  • L'utilité pour les autres. Notre nature humaine nous donne envie de recommander des idées et du contenu de qualité à d'autres personnes. En effet, 49% des gens interrogés par le New York Times ont partagé du contenu parce qu'ils pensaient que cela serait utile pour quelqu'un d'autre. Soit nous voulons faire rire les gens, les aider à se sentir inspirés ou simplement les éduquer sur un sujet.
  • Soutenir une cause. Toujours d’après le sondage du New York Times, 84% des gens partagent un contenu pour soutenir une cause. Au-delà du partage simple, l'étude conclut également que 85% des personnes sont susceptibles de lire les réponses d'autres personnes à leurs publications pour essayer de comprendre leurs points de vue. Cette mentalité de soutien ne fonctionne pas seulement pour les organismes de bienfaisance ou pour résoudre la paix dans le monde; Cela marche aussi pour soutenir une marque ou une société dans laquelle les personnes croient vraiment.
    Vous devez utiliser ces facteurs pour développer et partager du contenu.

Maintenant que vous comprenez mieux la mentalité du partage, vous pouvez utiliser cette information pour créer un contenu spécialement conçu pour déclencher ces réactions. Mais avant de commencer, assurez-vous de bien comprendre votre public et ce dont ils ont besoin. Faites un peu de recherche démographique et identifiez le profil type de votre client potentiel: Est-ce plutot une femme ou un homme? En couple ou célibataire? Plutôt la trentaine ou la soixantaine?

Soyez positif

Au final, le contenu positif est le contenu le plus partagé. Alors peut-être que cette information peut sembler un peu surprenante pour vous, mais une étude réalisée par des experts en la matière, Jonah Berger et Katy Milkman, a confirmé cela. L'étude a examiné 7 000 articles publiés par le New York Times pour voir lesquels ont eu le plus de partages.Et ce sont les articles positifs qui ont le plus de partages.

Afin de rester positif, considérez des mots enthousiasmant qui «impactent», «affirment» et «engagent».

Créez un contenu émotionnel

La positivité et le bonheur ne sont pas les seules émotions qui fonctionnent. En fait, un article drôle, triste ou effrayant peut avoir le même effet. Par exemple, souvenez-vous de toutes les "fausses nouvelles" qui sont apparus dans votre fil d’actualités. La raison pour laquelle les gens partagent ces types de potins est qu'ils semblent super incroyables ou provoquent la colère. Ils éveillent des émotions chez les lecteurs, ce qui les pousse à partager ces posts afin que leurs amis et leur famille puissent partager leur colère.

Rendre le contenu pratique et utile

Votre contenu devrait être utile. Les lecteurs n'ont pas le temps de se lancer dans des ouvertures ennuyeuses avec des phrases compliquées. Au lieu de cela, assurez-vous que vos contenus soient clairs et pertinents. Tant que vos messages restent informatifs, cela n’a pas d’importance s’ils sont longs.

Aidez les lecteurs à se connecter

Vos lecteurs ont un besoin instinctif de se connecter les uns avec les autres. Rendez cette connexion plus facile pour eux en les invitant à poser des questions à la fin de votre contenu. N'ayez pas peur d'aborder des sujets controversés si vous souhaitez obtenir plus de commentaires et de réactions. De plus, l'ajout de boutons de partage social et l’inclusion de commentaires Facebook peuvent augmenter la probabilité que votre article fasse le buzz sur les réseaux sociaux.

Pin It